Vendredi 16 mars 2018 – 20h30

Dimanche 18 mars 2018 – 16h30

Église Saint-Roch | Nice






AUTOUR DU CONCERT

Mercredi 14 mars – 20h

Samedi 17 mars – 14h

Cinéma Le Mercury | Nice


Louis, enfant roi. Un film de Roger Planchon


> Voir un extrait

La suite, composée de mouvements de danse, trouve en Couperin un de ses éminents représentants. Le brillant recueil Les Goûts réunis ou Nouveaux concerts royaux rassemble des suites jouées pour le roi Louis XIV entre 1714 et 1715 lors de petits concerts de chambre et fut publié une dizaine d’années plus tard. Amateur de pièces de caractère, libres et imagées, Couperin nous livre dans son 9e concert, Ritratto dell’Amore, un « Portrait de l’Amour », où est évoqué l’amour à la française, mâtiné d’incartades italiennes – le charme, les grâces, la fierté ou la douceur, et cætera. En regard, le 8e concert « dans le goût théâtral » se déroule comme un petit opéra sans paroles, de la grandiloquence de l’ouverture à la française à la tendresse des airs, jusqu’à la vivacité d’un air de Baccantes. Le 11e concert est quant à lui une suite de danses, où l’on retrouve allemande, courante, sarabande, gigue, rondeau, où les cordes et les vents de l’Ensemble Baroque de Nice apportent toutes leurs nuances de couleurs.

© Lionel Bouffier

ENSEMBLE BAROQUE DE NICE

Gilbert Bezzina, violon

Christophe Mazeaud, haubtbois & flûte à bec

Michelle Rodriguez, flûte

Christine Plubeau, viole de gambe

Vera Elliott, clavecin

Sergio Basilico, théorbe

PROGRAMME

François Couperin (1668-1733)

Les Goûts réunis ou Nouveaux concerts royaux

Huitième concert dans le goût théâtral.

Neuvième concert intitulé Ritratto dell’Amore

Onzième concert

Saison 17/18

SUITES – Couperin