Brumes londoniennes – Geminiani, Haendel, Purcell

Vendredi 9 octobre 2015 – 20h30

Dimanche 11 octobre 2015 – 16h30

Église Saint-Martin – Saint-Augustin | Nice




AUTOUR DU CONCERT

Mercredi 7 octobre – 17h

Auditorium, BMBR Louis Nucéra | Nice


CONFERENCE

Frédéric Morand, ingénieur responsable de l’instrumentation solaire à l’OCA/Calern

Lumière et science à l’époque baroque : entre clair et obscur (en partenariat avec l’Observatoire Côte d’Azur)

Entrée libre

Dans les années 1700, Londres est l’un des principaux centres commerciaux européens, attirant de nombreux musiciens étrangers. C’est ainsi que le violoniste virtuose italien Geminiani, l’Allemand Haendel y firent carrière, et un peu plus tard le dernier fils Bach, Johann Christian. Pour faire voyager le public niçois sous d’autres climats, en ce pays qui inventa le concert public, Gilbert Bezzina conduit son Ensemble Baroque de Nice dans un programme de concerti grossi et de suites instrumentales de ces Londoniens d’adoption, sans oublier un natif incontournable, Henry Purcell, qui fera danser les fées dans les brumes de l’automne naissant.

Photo © Lionel Bouffier

ENSEMBLE BAROQUE DE NICE

Gilbert Bezzina, violon & direction

Jaroslaw Adamus,

Marc Bussa, Laura Corolla,

Marie-Agnès Letellier, violons

Elisa Imbalzano, alto

Claire Lamquet, violoncelle

Roberto Massetti, contrebasse

Vera Elliott, clavecin

PROGRAMME

Henry Purcell (1659-1695)

Suite instrumentale de Fairy Queen

Francesco Geminiani (1687-1762)

Concerto grosso op. 3 n° 3 en mi mineur

George Frideric Haendel (1685-1759)

Concerto grosso op. 6 n° 3 en mi mineur



Johann Christian Bach (1735-1782)

Sinfonietta en la majeur

Sinfonietta en ré majeur


Francesco Geminiani (1687-1762)

Concerto grosso sur La Follia d’Arcangelo Corelli

Saison 15/16