Vendredi 17 avril – 20h30

Dimanche 19 avril – 16h30


Église Saint-Martin – Saint-Augustin | Nice



AUTOUR DU CONCERT

Mercredi 15 avril – 17h

Auditorium, Bibliothèque Louis-Nucéra | Nice


CONFÉRENCE

Laurence Jeandidier & Joëlle Pulcini

Les femmes abandonnées dans la mythologie

Autre figure féminine incontournable de la mythologie, Didon, reine de Carthage, dont l’histoire a été merveilleusement mise en musique par Purcell. C’est ici Tartini, grand maître du violon, qui lui rend hommage dans sa sonate Didone abbandonata, interprétée à cette occasion par le violon sensible et généreux de Laura Corolla. En regard, des sonates pour deux violons des grands maîtres de la musique allemande, Telemann et sa galerie de portraits de femmes célèbres, Biber et son Harmonia Artificiosa, et enfin le mythique Johann Sebastian Bach.

Laura Corolla, violon

Photo © Lionel Bouffier

ENSEMBLE BAROQUE DE NICE

Gilbert Bezzina, Laura Corolla, violons

Daniele Bovo, violoncelle

Vera Elliott, clavecin

PROGRAMME

Georg Philipp Telemann (1681-1767)

Petite suite extraite de Der Getreue Musik-Meister

Clelia – Lucretia – Dido


Giuseppe Tartini (1692-1770)

Sonate en sol mineur Didone abbandonata

Affetuoso – Presto – Allegro


Antonio Caldara (1670-1736)

Sonata da camera op. 2 n° 7

Preludio, largo – Allemanda, andante – Corrente,

allegro – Tempo di Sarabanda, non tanto allegro


Chiacona op. 2 n° 12


Johann Rosenmüller (c. 1619-1684)

Sonata seconda

Heinrich Ignaz Franz Biber

Harmonia Artificiosa. Partia VI

Praeludium (Adagio-Allegro) – Aria & variatio – Finale (Adagio-Allegro)


Johann Sebastian Bach (1685-1750)

Sonate en trio en sol majeur BWV 1039

Adagio – Allegro ma non presto – Adagio e piano – Presto

Saison 14/15

Didon abandonnée – Tartini, Bach, Biber