Nisi Dominus… Vanum est vobis ante lucem surgere : si le Seigneur ne bâtit la maison, ne garde la ville, il est vain pour vous de vous lever avant la lumière, résume le Psalmiste. Si le Gargantua de Rabelais prend cette formule au pied de la lettre et y voit une invitation à la grasse matinée, d’autres, dont l’humaniste de la Renaissance Marsile Ficin, inscrivent cette lumière dans la tradition platonicienne, celle du Soleil comme métaphore de l’Un-Beau-Bien-Vrai qui guide les hommes hors de la célèbre caverne. La voix intemporelle et mystérieuse du contre-ténor nous guide vers la Lumière à travers les mélismes du Salve Regina de Pergolèse et du Nisi Dominus de Vivaldi.

Pascal Bertin, contre-ténor

ENSEMBLE BAROQUE DE NICE

Pascal Bertin, contre-ténor

Gilbert Bezzina, violon & direction

Jaroslaw Adamus, Marc Bussa,

Laura Corolla, Myriam Mahnane, violons

Mauro Righini, alto & viole d’amour

Daniele Bovo, violoncelle

Roberto Massetti, contrebasse

Vera Elliott, clavecin

Sergio Basilico, théorbe

PROGRAMME

Arcangelo Corelli (1653-1713)

Concerto grosso op. 6 n° 1 en ré majeur

Largo, allegro, largo, allegro – Largo – Allegro – Allegro


Pietro Antonio Locatelli (1695-1764)

Sinfonia funebre in fa m, composta per l’essequie della sua Donna, che si celebrano a Roma

Lamento, largo – Alla breve ma moderato– Grave – Non presto – La consolatione, andante


Giovanni Battista Pergolesi (1710-1736)

Salve Regina



Arcangelo Corelli

Concerto grosso op. 6 n° 9 en fa majeur

Preludio – Allemanda – Corrente – Gavotta – Adagio – Minuetto


Antonio Vivaldi (1678-1741)

Nisi Dominus

Nisi dominus – Vivaldi, Pergolèse

Saison 18/19