Tout en conservant les formes de la Renaissance, Claudio Monteverdi di est un des piliers de la « révolution » baroque. Si le madrigal est un poème vocal emblématique du siècle précédent, tout comme le poème du Tasse utilisé ici, Il combatimento di Tancredi e Clorinda brille par l’aspect nouveau de sa forme scénique. Monteverdi déploie tout son savoir-faire en conservant la primauté du texte sur la musique, principe cher à ses prédécesseurs. Il développe néanmoins un style nouveau, appelé stile concitato, fait de notes rapides et de trilles expressifs. L’aspect théâtral de l’œuvre traduit ainsi le bruit des boucliers et le fracas des armes, l’antagonisme entre la prière et la mort. Pour encadrer ce chef-d’œuvre vocal, l’Ensemble Baroque de Nice, Rossana Bertini et Furio Zanasi nous offrent un aperçu de la musique baroque du nord de l’Italie. Nous voyagerons des prémices de la sonate vénitienne de Dario Castello à l’avènement de l’art lyrique de Pier Francesco Cavalli. Passions et émotions, spiritualité et humanisme, tant de thèmes chers à ce xviie siècle.

PROGRAMME


Giovanni Legrenzi

Girolamo Frescobaldi

Pier Francesco Cavalli

Claudio Monteverdi

(Combatimento di Tancredi e Clorinda)

ENSEMBLE BAROQUE DE NICE


Rossana Bertini, soprano

Furio Zanasi, baryton

Gilbert Bezzina, violon et direction

Laura Corolla, violon

Myriam Cambreling, alto

Daniele Bovo, violoncelle

Vera Elliott, clavecin

Sergio Basilico, Théorbe

Combatimento di Tancredi e Clorinda – Monteverdi

Saison 18/19