Vendredi 25 mai – 20h30

Dimanche 27 mai – 16h30

Église Saint-François-de-Paule I Nice




AUTOUR DU CONCERT

Mercredi 23 mai 2017 – 20h

Samedi 26 mai 2017 – 14h

Cinéma Le Mercury | Nice


Le roi Arthur : la légende d’Excalibur. Un film de Guy Ritchie


> Voir la bande-annonce

La plupart des cantates de Haendel datent de sa période romaine, alors qu’il fréquente Corelli, Alessandro Scarlatti ou Pasquini, et est accueilli par le marquis Ruspoli, pour qui il compose des cantates profanes interprétées dans ses résidences de campagne. Alors que l’opéra était interdit à Rome, la cantate, alternant airs et récitatifs, est alors l’occasion d’expérimenter des procédés rhétoriques et mélodiques audacieux, matériau que Haendel réutilisera à plusieurs reprises dans ses opéras. À Londres, il découvre la musique de Purcell, et notamment le semi-opéra en langue anglaise qui avait fait son succès, dont le fameux King Arthur (1691). Paradoxalement, la vogue de l’opéra italien fera tomber un temps dans l’oubli l’œuvre immense de son génial prédécesseur. Rompus aux styles italiens et anglais, Rossana Bertini et Philippe Cantor chanteront avec bonheur ces grandes pages du répertoire baroque.

Rossana Bertini, soprano. Philippe Cantor, baryton-basse

Rossana Bertini, soprano

Philippe Cantor, baryton-basse


ENSEMBLE BAROQUE DE NICE

Gilbert Bezzina, violon & direction

Jaroslaw Adamus, Marc Bussa, Laura Corolla, Marie-Agnès Le Tellier, violons

Myriam Mahnane, alto

Daniele Bovo, violoncelle

Roberto Massetti, contrebasse

Vera Elliott, clavecin

Sergio Basilico, théorbe

PROGRAMME

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)

Cantate pour basse Cuopre tal volta

Concerto grosso en fa majeur op. 6 n° 2

Cantate pour soprano Tu fedel ? tu costante ?

Henry Purcell (1659-1695)

Extraits de Indian Queen

Extraits de King Arthur

Saison 17/18

Cantates – Purcell, Haendel