Vendredi 29 mai – 20h30

Dimanche 31 mai – 16h30


Église Saint-François-de-Paule I Nice



AUTOUR DU CONCERT

Vendredi 29 mai – 10h30


Palais Lascaris I Nice


VISITE GUIDÉE

La vie quotidienne au palais


Pergolèse, ce n’est pas que le Stabat Mater ! Son répertoire profane, plus rare à la scène aujourd’hui, joua pourtant un rôle de premier plan et La serva padrona – que Gilbert Bezzina recréa aux côtés de la rayonnante soprano Isabelle Poulenard – fut à l’origine de la Querelle des Bouffons. Orphée, symbole de la naissance de l’opéra baroque, noue dans la cantate éponyme de Pergolèse un dialogue poignant avec l’orchestre, pleurant la mort d’Eurydice. Pour compléter le portrait du héros musicien, quelques incartades plus au nord et dans d’autres récits, avec l’ouverture pour orchestre La lyra de Telemann, des extraits de Semele de Haendel et Enea in Caonia de Hasse.

ENSEMBLE BAROQUE DE NICE

Isabelle Poulenard, soprano

Gilbert Bezzina, violon & direction

Jaroslaw Adamus, Marc Bussa,

Laura Corolla, Myriam Mahnane, violons

Sophie Iwamura, alto

Daniele Bovo, violoncelle

Roberto Massetti, contrebasse

Vera Elliott, clavecin

Sergio Basilico, théorbe

 

PROGRAMME

Georg Philipp Telemann (1681-1767)

Ouverture TWV55:Es3 La lyra. Ouverture –

Bourrée I, bourrée II – Gigue – Menuet I / Menuet II.

Doucement – La Vielle – Sicilienne – Rondeau


Georg Friedrich Haendel (1685-1759). Semele

Récit Ah me, ah me. Larghetto andante Oh

Jove in Pity. Andante The Morning Lark


Johann Adolf Hasse (1699-1783). Enea in

Caonia. Ouverture : Allegro assai, e con spirito – A

tempo di sarabanda – Minuetto – Saper tu vuoi –

Récit Gran semideo Troiano – Guardati ben

d’all’onde – Le memorande imprese


Alessandro Scarlatti (1660-1725)

Concerto grosso n° 1 en fa majeur

Grave – Allegro – Largo – Allemande (allegro)


Giovanni Battista Pergolesi (1710-1736)

Orfeo. Cantate op. 2 n° 4. Recitativo Nel chiuso

centro – Aria Euridice e dove sei – Recitativo Si,

che piétà non v’i – Aria O, Euridice, n’andro festoso

Saison 14/15

Orphée – Pergolèse, Hasse, Haendel